Dernier week-end à Varsovie

Et voilà, c’est le dernier week-end à Varsovie pour Marco ! Et sans doute l’un des derniers billets dans la rubrique « vie d’expat ».
Samedi prochain à 4h00 du matin, il prendra la route , en voiture, pour rentrer définitivement en France après 11 ans passés à l’étranger.
Bon ceci dit, il reprendra un avion dés le Lundi suivant pour un déplacement professionnel 😉

Alors pour fêter le dernier week-end, un petit barbecue !

2016-Algierska-BBQ

Les travaux ou le lâcher prise total

Je vous en ai parlé dans mon dernier billet : les travaux sont lancés sur notre appartement de la région parisienne. Je dis parfois en rigolant que cet appartement est mon 3ème bébé : je l’ai cherché plus de 3 ans, nous en avons attendu la construction presque 2 ans (voir plus…); j’ai conçu l’intérieur et dessiné chaque cloison.
A peine, l’avons nous habité que nous sommes partis vivre en Inde.

Autant dire que c’est une grande joie de réinvestir ces murs. Au début, j’étais un peu nerveuse car je devais faire confiance à l’entreprise pour avoir terminé les travaux pour le 25 Juin. Et puis, malgré le retard et les vices cachés qui surgissent tous les jours, je reste zen.

Aux dernières nouvelles, les cloisons des salles de bain n’étaient pas étanches. Le chantier a pris 2 semaines de retard et de nouvelles cloisons ont été érigées :

2016-sdbCloison 2016-sdb-cloison

 

 

 

 

 

 

 

 

2016-sdb-nichesJe suis passée la semaine dernière sur le chantier et les niches étaient en cours de construction. Il y avait un problème d’alignement que j’ai fait corriger.

 

 

 

 

 

2016-travaux-sdb-carrelageLe carrelage est arrivé hier; il est en cours de pause.
En voyant le chantier, on se demande vraiment comment l’appart sera habitable dans un mois !

 

Le plus drôle, c’est que je ne suis même pas stressée ! C’est là que je mesure tout ce que j’ai pu apprendre et intégrer en 11 ans d’expatriation. J’ai vécu des évènements tellement improbables que cette histoire de chantier ne m’inquiète pas plus que ça. Pas terminé dans les temps ? … Y’a vraiment des trucs plus graves dans la vie !
Inch Allah ou mauvais karma 😉

 

 

Les travaux, c’est parti !

Le gros avantage du retour en France, c’est que nous serons chez nous (je veux dire dans notre appartement). Nous pourrons donc faire ce que nous voulons et peindre les murs comme il nous chante. Nous avons donc décidé de faire quelques travaux avant de rentrer. J’ai comme l’intuition que je suis repartie pour une série d’aventures rocamblesques.

Je passe sur le détail du casting, à distance, d’entreprise générale de rénovation … Un bel exercice de lâcher prise pour moi !

Aujourd’hui, je voulais juste exprimer le grand moment de solitude que j’ai eu lorsqu’un expert, mandaté pour inspecter un problème de dégat des eaux dans le salon, m’a expliqué, au téléphone, que les isolants entre les terrasses et l’intérieur étaient des isolants de type « air » et non de type « eau » et qu’il fallait tout refaire sous peine d’avoir des infiltrations à répétition. Et d’ajouter : « je ne comprends pas qu’un immeuble ait pû être livré avec de telles malfaçons! »

Puis le lendemain, j’ai eu un nouveau moment de solitude lorsque l’artisan entrepreneur m’a envoyé un mail avec un devis complémentaire car, suite à la dépose des carrelages dans les salles de bain, il s’est aperçu que les murs étaient en train de tomber en poussières; en effet les cloisons des salles de bain, notamment derrière la douche étaient des cloisons en placoplatres normales et non en matériaux hydrofuges !
Bref, il faut tout casser et remonter une cloison…

Voilà la tête des deux salles de bain ce soir :

Resized_20160509_154448La bonne nouvelle, c’est qu’ils ont balayé et qu’ils ont l’air de travailler proprement !

Ps  pour Nelly : j’ai bien peur que la salle de bain ne soit pas prête pour mon passage à Paris, Jeudi prochain !!

Le roi de colline en version « luge »

Voilà plus d’un an que nous attendions la neige dans notre nouveau quartier! Elle est arrivée aujourd’hui alors que c’était un jour férié !
Cet évènement a fait la joie des garçons qui sont partis faire de la luge sur les monticules du parc situé derrière chez nous.
2016-01-lugeIls ont également fait un roi de la colline et Mathilde et Mathieu nous ont terriblement manqué !

2016-01-RoiColline

Pas de commentaire sur l’état de leur doudoune au retour à la maison (et je vous laisse imaginer la tête de Marco qui est un peu maniaque !)

Une fois de plus, de superbes moments en plein air par – 5°C (il faisait bon par rapport aux -20°C des derniers jours); Baptiste a même eu chaud!

La rentrée

En passant

Et voilà, c’était la rentrée des garçons : un Baptiste fier comme tout d’entrer en 6ème, un Tristan drapé dans sa dignité de « grand » qui explique la vie à son jeune frère.

Dans les phrases savoureuses de la semaine, vous trouverez :

  • Tristan explique le bavardage à son frère : « Ah tu étais placé au milieu ? Ce n’est pas la bonne place! Je t’explique : si tu te mets au fond de la classe, le prof te surveille tout le temps et dés que tu parles, tu te fais réprimander ! Par contre, si tu te mets au premier rang, le prof te prend pour un « fayot », surtout si tu es un bon élève,….Et même si tu parles, le prof est moins vigileant et tu ne te fais presque jamais avoir! Les agitateurs sont souvent au fond de la classe !!
  • La vision de Baptiste par rapport à certains de ses enseignants : « oh! Mr Machin, on ne dirait pas un prof d’histoire mais un prof de « fournitures » tellement qu’il est maniaque! Et Mr Truc est aussi un grand maniaque. Mais y’a que des maniaques ou quoi en 6ème ? »

Ceci dit, Bapt était ravi de sa journée. Ce soir, Tristan lui a appris à prendre le bus pour rentrer à la maison.

 

Run for Charity in Klink

Le week-end dernier, nous avons passé des moments fabuleux.
Non, je ne parle pas des 1400 km aller-retour que nous avons fait en voiture pour nous rendre en Allemagne. Je pense à la course à laquelle nous avons participé en relais avec des collègues de la société de Marco.
Nous courions pour lever des fonds pour une association d’enfants défavorisés en Allemagne.

Nous sommes arrivés Vendredi soir à Klink après avoir roulé toute la journée et avons fait la connaissance de notre équipe fort sympatique.
Le lendemain matin, réveil avec une vue de rêve sur le lac de Klink :

La vue sur le lac de Klink

La vue sur le lac de Klink

Puis préparatifs pour la course.

2015-Klink1 Les garçons étaient fiers car ils avaient des T-shirts avec leur nom !
Et nous voilà prêts pour les efforts du jour :

2015-Klink4Baptiste, concentré au départ de sa course junior :

2015-Klink2Il voulait finir dans les 10 premiers; il a terminé 8ème en mettant une bonne accélération au départ pour se dégager du groupe ! Bravo !!

Ensuite, c’était mon tour. Je suivais un coureur de l’extrême, Jean-Louis, le capitaine de notre équipe qui courait 62 km !! Je devais le suivre en vélo pendant 20km pour le ravitailler. Antle était à côté de moi et elle a suivi sa belle-soeur, Stéphanie, dans notre équipe également, qui a couru aussi 62 km !

2015-Klink3Ensuite, ça a été le tour de Tristan qui a fait un temps remarquable : 26/27 minutes pour 5.4 km! Il avait toujours fait 33 minutes à l’entrainement. Là, il m’a avoué qu’il ne voulait pas faire chuter le temps moyen de son équipe et qu’il s’était donc concentré! Sacré Tristan qui ne rate jamais aucun défi !!
Il a fièrement passé le relais à son père (c’est allé trop vite pour que je puisse prendre une photo !) et Marco a couru ses 8.2 km en 39 minutes : une performance remarquable sous un soleil de plomb et en montée !
L’équipe des garçons a couru ses 62 km en 5h17 et est arrivée 13eme sur 45 équipes classés et 120 équipes au départ!
Nos efforts ont permis de récolter plus de 180 000 Euros pour différentes associations.

Après l’effort, le réconfort et baignade dans le lac à 20°C ! Et chateaux de sable pour les plus jeunes.

2015-Klink7Diner du soir :

2015-Klink5Et la cerise sur le gateau : Jean-Louis (le monsieur avec le pantalon rouge), notre capitaine, qui a couru 62 km en 5h45 a eu la gentillesse d’inviter Tristan à monter sur l’estrade avec lui pour recevoir le trophée de notre équipe !

2015-Klin6Bref, un super week-end autour de valeurs communes : engagement, partage, dépassement de soi, défi et convivialité !

Dans la cour des Grands

Et voilà, c’est officiel : Baptiste part jouer dans la cours des grands, au collège.
Le nouveau directeur de l’école primaire de Varsovie a organisé une cérémonie pour marquer la fin du cycle et célébrer élèves et enseignants.
C’était un moment d’émotion et de fierté !

Baptiste et sa classe :

2015-07-LFV-Bapt-CeremonieBaptiste et son ami Eustache, concentrés attendant la fin du discours du directeur.
2015-06-LFV-Ceremonie2