18 ans

En passant

Et oui, aujourd’hui, cela fait 18 ans jour pour jour, heure pour heure que j’ai vu Marc pour la première fois. C’était devant le magasin Lancel, place de l’opéra, à Paris.
Je portais un jean marron avec un body à col roulé marron , un trench blanc cassé et des bottines marrons.
Marco portait un jean et l’un de ses chemises à motifs bizarres qu’il affectionnait en ce temps-là!

Quand je regarde le chemin parcouru depuis 18 ans, je suis émerveillée. Je n’aurais jamais cru, à l’époque, regarder pendant autant de temps dans la même direction avec quelqu’un !
Les Zamoureux

Life is beautiful !

Quelques nouvelles …

En passant

Ce week-end, nous fêterons les anniversaires des garçons au Paintball. Les festivités auront lieu Dimanche après-midi. Cette fois, des filles seront parmi les invités !

Désolée à tous ceux à qui je ne donne plus de nouvelles : je suis débordée de travail et je n’ai donc plus le temps pour ce blog.

Tout le monde va bien :
– Tristan est heureux et survole la 4ème avec une aisance surprenante.
Il s’est mis à la guitare… Une équipe de rugby se monte à l’école : il pense la rejoindre.
– Baptiste fait de grands pas vers l’indépendance et est ravi de ses trajets en bus. Je le trouve parfois un peu stressé par l’école : il se met la pression tout seul par rapport aux « ceintures » et au travail attendu. Je vais aller voir son maître pour en discuter.
– Marco est à fond sur un nouveau projet; il a l’air de s’éclater
– Et moi, je suis également à fond sur des nouveaux  projets qui me passionnent et je rame pour terminer les quelques bricoles à aménager dans la maison et pour trouver une organisation « pratique » en yoga et sport.

Nous resterons à Varsovie pour les vacances de la Toussaint; cela me donnera l’occasion de respirer et de me poser un peu dans ma nouvelle maison.
Nous en profiterons pour faire quelques virées en ville et visiter des musées. En fait, nous avons visité les alentours de Varso mais n’avons jamais vraiment profité du centre ville. Nous y sommes en 7 minutes en bus. Ça sera donc notre prochaine destination « vacances ».

 

Apéritif dinatoire

En passant

Ce soir, j’aurai entre 30 et 40 personnes à la maison!
Une fois de plus, j’ouvre mes portes pour accueillir l’apéro de quartier des francophones… A part que cette fois, je suis dans un nouveau quartier et je ne connais donc presque personne.

Ça tombe bien, j’adore rencontrer de nouvelles têtes!