Baptiste le mosaïste

Le tableau de Baptiste pour son professeur de CE2La semaine dernière, Baptiste est rentré de l’école en me disant, que son maître avait dit que la classe allait faire une mosaïque en papier. Baptiste a dit que la mosaïque en carreaux était beaucoup mieux mais son enseignant lui a répondu que c’était beaucoup trop difficile.

De retour à la maison, Bapt m’a raconté cette histoire et m’a demandé à sortir mon matériel de mosaïste1 pour réaliser une œuvre et montrer à son maître que c’était fastoche !

Par chance pour Baptiste, ma lubie « mosaïque » date de l’époque où je faisais beaucoup de stock2. J’avais hésité, l’an dernier à donner tout mon matériel à une mosaïste de Varsovie et puis je ne l’ai pas fait car j’avais un projet en tête que je voulais réaliser (une table « jeu d’échecs »).
J’ai donc pu proposer à Baptiste de lui donner une planche et du matériel.
Ravi, il a dit oui… Et j’ai sorti une dizaine de livres sur la mosaïque, mes pinces professionnelles… et j’ai amené Baptiste voir mon stock de carreaux.

Vous auriez dû voir sa tête : ses grands yeux noirs se sont écarquillés, ses petits sourcils en accent circonflexe se sont soulevés, il a eu cette petite moue typique qui traduit chez lui une émotion forte. Il hésitait entre émerveillement, enthousiasme et incrédulité.
Puis, lorsqu’il a eu retrouvé l’usage de la parole, il m’a demandé comment je pouvais avoir un trésor aussi extraordinaire. Il est resté un moment à toucher les carreaux, à les faire tinter, un peu comme Don Salustre avec ses louis d’or dans la Folie des Grandeurs.
J’avais l’impression d’être la maman la plus géniale du monde : celle qui recèle le plus beau trésor dont un enfant puisse rêver.
Joli moment. 🙂

Baptiste a choisi ses carreaux trésors et je lui ai appris à fabriquer une tesselle3 en coupant des émaux de briare.

Il a très vite compris le truc et, le temps que j’aille voir Tristan qui faisait ses devoirs, Baptiste avait avancé l’œuvre à une vitesse incroyable.
Je n’avais même pas le temps de lui expliquer des détails techniques tant il allait vite.
Comme à son habitude, lorsque quelque chose le passionne, il s’est levé plus tôt pour travailler sur sa mosaïque tous les matins avant de partir à l’école. Il voulait apporter l’œuvre à l’école dès le Lundi matin.

Évidemment, le lundi matin, il a apporté son premier tableau en mosaïque terminé à l’école. Lorsque je suis allée le chercher, il avait à nouveau sa petite moue caractéristique et m’a dit, ravi : « Olivier4 a dit que j’avais un A5 en mosaïque et que Mercredi, pour le cours de mosaïque, il ferait autre chose et que c’est moi qui expliquerai aux autres enfants comment on fait6.
Puis Baptiste a décidé qu’il allait aussi réaliser une petite mosaïque pour l’offrir à son maître de CE2. Il a réfléchi longuement et a fini par choisir une épée et un écusson. Lundi après-midi et Mardi après-midi, il a donc réalisé son mini-tableau que vous pouvez voir en photo ci-contre.

Il l’offrira ce matin à son prof !

Je suis ravie que Baptiste ait remis la mosaïque au goût du jour dans notre famille. En plus, c’est une activité très intéressante pour un enfant car il doit mobiliser attention, concentration sur une période assez longue et précision7.

A venir la photo du premier tableau en mosaïque que je n’ai pas eu le temps de prendre en photo avant qu’il ne parte à l’école !

Pour ceux qui ont la chance d’habiter la région parisienne, je vous rappelle l’adresse du site de Lelly, la talentueuse mosaïste avec qui j’ai eu la chance prendre des cours.

  1. pour ceux qui l’ignorent, j’ai pris de cours de mosaïque pendant 4 ans, entre 1999 et 2004), le Samedi matin, pour me détendre à l’époque où je bossais plus de 60 heures par semaine []
  2. attitude qui a bien changé : désormais mon objectif = zéro stock []
  3. tesselle = Petit morceau de marbre, de pierre, de pâte de verre ou de céramique, matériau de base d’une mosaïque murale ou de pavement. []
  4. c’est son maitre []
  5. Bapt adore avoir des A []
  6. au passage, j’apprécie beaucoup la compétence de cet enseignant qui sait très bien que Baptiste a du mal à s’exprimer face à la classe et qui saute sur l’occasion pour le mettre dans une situation où il peut gagner en confiance en lui en expression orale face à un groupe []
  7. Nathalie, j’ai pensé à Léo pour laquelle cette activité pourrait être très profitable ! En plus, je suppose que tu as encore tout ton matériel de mosaïste ? []

Une réflexion au sujet de « Baptiste le mosaïste »

  1. Bravo Baptiste ,tu as repris le flambeau .!!!! Je te félicite ……

    J’attends un dessous de plat , je compte sur toi.

    A Montferrier les stocks de briare et carreaux divers ont pris la mer depuis longtemps ,et ta formation n’est pas tout à fait terminée…….Ta maman doit encore t’enseigner « l’art d’aller chiper dans les bennes des grands vendeurs de matériaux la matière première gratuite » elle est exellente dans ce domaine ; mais ce sera sans moi !!!!!

    Bisous
    Mamie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *