Mon coiffeur et mes cheveux

Lorsqu’on est expat, trouver un bon coiffeur dans un nouveau pays est une des pires difficultés : les us et coutumes sont différents ainsi que les standards esthétiques. L’expérience est toujours hasardeuse et souvent décevante.
Personnellement, j’ai fait le deuil du coiffeur sur mon lieu de vie depuis l’Inde et le massacre de ma tête par une indienne bien intentionnée : plus personne ne touche mes cheveux hors de France (sauf éventuellement pour poser un henné).

Si ça ne tenait qu’à moi, je me raserai la tête et je garderai une coupe style GI qu’on peut entretenir à le tondeuse. Personnellement, je trouve cela très pratique (et joli ). J’ai déjà évoqué cette idée face aux garçons : Marco a failli avoir une attaque et Baptiste, outré, a déclaré : « Mais ça va pas la tête? Une Maman, ça doit avoir des cheveux longs sinon c’est pas une Maman ».1  Allez savoir d’où il nous sort cette règle! Quant à Tristan, il a hurlé : « aaaahhhh, ca serait hoooorrrrriiiiiiible ! C’est beau les cheveux longs ».
J’ai donc abandonné l’idée de la coupe GI et  j’attends patiemment mon retour annuel à Saint-Raphaël pour avoir une coupe de cheveux et entretenir mes longs cheveux.2

Il y a environ un an, je n’avais pas pu voir mon coiffeur favori raphaëllois qui a l’insigne honneur de me couper les cheveux depuis presque 6 ans ! 😉
Il était en arrêt maladie. On m’avait proposé son remplaçant, j’avais fidèlement refusé !
Cet été, j’ai appelé mon coiffeur : il était toujours en arrêt maladie ! Inquiète pour lui, je suis passée au salon pour prendre de ses nouvelles. Il avait eu un gros accident de VTT et était frappé d’invalidité sur l’un de ses bras. Le pauvre, j’ai eu un choc car c’est un garçon sportif et dynamique!

J’ai appelé le salon avant chacun de mes passages à St Raphaël. À Noël, l’associé du salon, que je connais également puisqu’il coupe les cheveux de mes garçons, m’avait dit qu’il risquait de ne plus revenir. En désespoir de cause, j’avais accepté que la remplaçante touche à mes cheveux : j’ai eu du mal à me remettre du résultat qui était juste atroce et pas du tout en adéquation avec ma personnalité !

Ce matin, j’ai appelé le salon pour voir si mon coiffeur favori allait mieux et était revenu… Et là, miracle, j’identifie la voix de l’associé, qui me reconnaît également, je demande des nouvelles de mon coiffeur et j’apprends qu’il a repris partiellement le travail.
J’étais ravie pour lui car c’est un gars passionné par ce qu’il fait : je me doute que son travail a du lui sacrément lui manquer.
Mes cheveux aussi étaient super contents de savoir qu’ils vont le retrouver !

Après un an, je vais enfin avoir une coupe qui me plaît… J’ai hâte.
Comme vous pouvez le voir, j’ai une fidélité à mon coiffeur qui est étonnante.

  1. avis aux Mamans lectrices.. Je me demande ce que vous êtes si vous avez des cheveux courts ?! []
  2. Quoiqu’un jour, je passerai à la coupe GI mais j’attends que les garçons soient plus grands pour ne pas les traumatiser! []

8 réflexions au sujet de « Mon coiffeur et mes cheveux »

  1. LOL !!!
    çà fait longtemps que je ne suis plus une vraie maman alors… et encore plus depuis ma coupe hyper courte !
    si un jour tu souhaites un coiffeur sur Paris, j’en ai un très bon qui coupe sur cheveux secs (ce qui est très rare). En fait, c’est un salon indépendant où ils ne font que des coupes et des couleurs (avec des produits naturels -mais je n’ai pas vérifié).
    En attendant, personnellement, je trouve que les cheveux courts peuvent être beaucoup plus féminins que des cheveux longs, en particulier s’ils sont négligés ou mal coiffés…

  2. Coucou les filles,
    Moi aussi je plussoie !
    Yeahg….. si je reviens mercredi soir avec ma coupe de GI, je vous envoie Marco pour les réclamations et je lui aurai dit que j’ai suivi vos conseils, OK?
    Oui, je sais c’est pas beau de se défausser sur les autres ….

    Bisous

  3. Hello,
    Adepte depuis des lustres des coupes courtes à très courtes à très très courtes (sauf exception la dernière fois que tu m’as vue : j’avais un rapport à mes cheveux assez conflictuel suite à un épisode malheureux… LOL) j’en connais un sacré rayon sur le sujet !

    Avant de couper très court se souvenir que le court est très exigeant 1) c’est une coupe tous les mois (sinon ça ne ressemble plus à rien : à une semaine d’intervalle ça passe de « à peine passable » à « franchement immonde ») 2) une belle coupe courte exige de trouver un très bon coiffeur qui sait bien couper très court (ils ne courent pas les rues !), qui accepte de passer une plombe dessus… et pas seulement la première ou la deuxième fois qu’il te voient ( statistiquement j’ai constaté qu’une fois que le client est fidélisé, ils sont nombreux à faire le minimum – au mieux – , bâcler ta coupe – au pire.
    3) le jour où on veut repartir sur du long c’est 12-18 mois « d’entre deux » qui ne ressemble à rien (doux et suave euphémisme !) et autant de matins douloureux devant le miroir de la salle de bains et de d’auto-détestation mégaflinguante pour le moral.
    Think of it !

  4. Salut les filles,
    Et beh…ca vous inspire les histoires de cheveux !!

    Pascale, merci de me rappeler les raisons qui font que j’ai des cheveux longs (en dehors de la dictature de mes garçons!! LOL) : lorsque je vivais en Inde ou à Duba¨, je croisais la route d’un bon coiffeur une fois par an, lors de mon retour en France! Raison, pour laquelle j’étais restée sur cheveux longs qui supportent de ne pas être coupés pendant 6 à 12 mois!
    Et lorsqu’ils sont trop longs, je les coiffe en chignon !
    Mon amie Giusep, qui a les cheveux courts a mis 6 mois à former son coiffeur pour avoir la coupe qu’elle souhaite…et elle parle couramment polonais .. Je n’aurais jamais le courage de passer autant de temps à expliquer une coupe …déjà que j’ai laissé tomber pour la pause du henné (j’ai formé Marco qui s’est révélé beaucoup plus compétent que les trois coiffeurs polonais que j’ai testé! Et poser un henné, c’est moins compliqué qu’une coupe !)

    Moralité, en dehors des cheveux longs, la seule coupe « expat » que je peux imaginer, c’est la coupe GI à la tondeuse : là pas besoin de compétence pour couper, Marco pourrait le faire !!
    Ca donnerait une coupe dans ce genre : http://www.purepeople.com/article/tendance-crane-rase-certaines-perdent-la-tete-d-autres-suivent-la-mode-decouvrez-les-stars-adeptes-du-rasoir_a54307/1 ou encore http://www.balibulle.com/post/2011/03/14/perfect-faces/
    Malheureusement, ne ressemblant ni à Demi Moore, ni à Nathalie Portman, je doute que mon visage supporte la coupe GI, pourtant trés pratique d’entretien !

    bises à toutes

  5. J’appuie totalement le commentaire de Pascale, en particulier les points 1 et 2, que je viens de vivre : tête immonde et 1h ce jour chez le coiffeur pour tout rattapper car j’ai duré à y aller ! mais quel bonheur !!!
    Et toi, Aurore, quel miracle a fait ton coiffeur ?

  6. Hello les filles,

    Aucun miracle : mon coiffeur a étudié les dégâts et la conclusion était soit cheveux courts, soit un carré.
    La solution cheveux courts n’était pas possible étant donné que je ne reverrais mon coiffeur que début Août.
    Nous avons donc opté pour le carré au dessus des épaules afin de laisser le temps au dégradé de s’estomper ….et même en carré, ça reste encore vraiment trop dégradé avec des cheveux de toutes les longueurs.
    Je pense que la situation sera rattrapée en Aout !

    Marco a trouvé cela plutôt sympa et les garçons n’ont pas dit un mot. En fait, j’allais les chercher à un cours de dessin … En rentrant à la maison, Baptiste a dit à Marco : « dans la rue, un monsieur nous a suivi »… Puis il a ajouté en me montrant du doigt : « le monsieur est là » manifestant ainsi son profond mécontentement face à ma coupe au carré.
    Sacré Baptiste!

    bon 1er mai à tous!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *