Recherche maison désespérement

Dés mon arrivée à Bangalore, je me suis précipitée pour visiter la maison …
En vain, l'agence était injoignable ! Grâce à la débrouillardise de Mani (notre chauffeur), j'ai pu visiter « illégalement » notre nouvelle maison …
Et ce fut une énorme déception : la maison était dans un état lamentable !!!! Tous les murs avaient été coloriées par des enfants, aucune des fenêtres ne fermait correctement (le bois ayant travaillé pendant la mousson), les salles de bain étaient complètement moisies, la cuisine n'était pas équipée et dans un standing inacceptable pour le quartier, le jardin était un champs défraîchi !

Il fait savoir que cette maison était située à « Palm Meadows », quartier le plus chic de Bangalore où les maisons sont équipées pour des occidentaux (salle de bains selon les normes occidentales, cuisines italiennes, fourniture d'eau chaude par chauffe-eau, groupe électrogène en cas de coupures de courant).
Un tel standing a un prix : des locations environ 2 à 3 fois supérieures au marché !Les prix annoncés sont très supérieurs à des prix parisiens.
La maison N° 66 n'était pas du tout conforme à ce standing, nous nous sommes donc fait gravement arnaquer (Marco avait signé sans la voir !).

Nous avons donc décidé de nous lancer à la recherche d'une nouvelle solution : j'ai passé des matinées à visiter des maisons à des prix débiles … les agences sentant que nous avions la pression ! A ce jour, j'ai fait plusieurs propositions et j'attends des réponses… Notre container arrive à la fin de cette semaine…La situation est serrée !

En plus, en Inde, les baux sont négociables tous les 11 mois et le propriétaire peut fixer unilatéralement le niveau loyer (genre, vous payez 20% supplémentaires ou vous partez).
Une chose est certaine : je ne suis pas prête à poser mes valises !!!Je peux statistiquement déménager tous les 11 mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *