Week End prolongé à Sopot

Le Lundi de Pâques n’était pas férié en Pologne, par contre nous avons un long week-end cette semaine (la fête Dieu).
Nous sommes donc à Sopot, au Sofitel pour quatre jours.

Nous avons pris la nouvelle autoroute pour venir. C’était vraiment une autoroute made in China1. A 300 km de Varsovie, nous sommes tombés dans un énorme bouchon qui nous a bloqué pendant 45 minutes …  pour rentrer sur la partie payante de l’autoroute : elle a été mal conçue, le péage crée donc un goulot d’étranglement… Et encore, ce n’était pas un jour de grosse affluence. C’est l’une des seules autoroutes payantes de Pologne et il faut attendre 45 minutes pour y accéder parce que les Chinois n’ont pas conçus assez de bornes de péage… C’est le genre de truc qui me fascine; je me demande toujours comment un chef de projet peut faire une boulette aussi énorme2.
C’était la journée « souvenir de l’ère communiste » : je fais la queue pour rentrer dans l’autoroute, puis le queue pour les toilettes (parce qu’après 300 km sans aires, il y avait beaucoup de monde !! ) et la queue pour acheter de l’essence3, la queue pour prendre un café4 nous sommes arrivés à Sopot et j’ai tout de suite remarqué un restau indien près de l’hôtel.

Ce soir, nous avons donc mangé indien pour le grand bonheur des garçons : Baptiste a du dire vingt fois que c’était bon et Tristan au moins 10 fois ! Ils ont mangé chacun une ration adulte de poulet tandoori et de riz.
Et c’est Marco qui nous a fait honte tant il s’est mal tenu au restau. Alors que Baptiste avait du mal à découper son poulet, proprement avec son couteau et sa fourchette, Marco a commencé à dépiauter le poulet avec les doigts. Tristan, halluciné a dit : « ce soir, ce sont les adultes qui se tiennent mal à table et mangent avec les doigts ».
Et Marco de répondre : « Moi, j’ai vécu en Inde, je mange comme les Indiens …Avec les doigts! On est dans un restau Indien, je fais comme en Inde ».
Même Baptiste, qui adore manger avec les doigts, s’y est mis pour lui expliquer que l’Inde c’était l’Inde et que ici c’était la Pologne et que les règles n’étaient pas les mêmes. Marco ne voulait savoir; les garçons n’en revenaient pas; Tristan a fini par conclure que Marco était saoul (mais avec une bière et un verre de vin, je doute un peu du diagnostic).

Et maintenant, c’est foot en polonais. Et j’adresse une petite pensée compatissante à tous mes amis espagnols!

  1. ce sont effectivement des Chinois qui ont gagné l’appel d’offre. L’autoroute a mis des années à être terminée car les Chinois sont rentrés dans leur pays sans terminer le travail…Les derniers tronçons ont été connectés récemment après les mois, voire des années d’attente. C’était épique car nous avons fait les premiers 300 kilomètres sans aires d’arrêt, sans station service (heureusement que nous avions fait le plein) et sans toilettes []
  2. quoique ça ne vaut pas les trains trop grands par rapport aux quais …Made In France []
  3. et là, nous avons fait l’impasse …Bravant la panne! []
  4. mais comme nous n’aimons pas faire la queue, nous nous sommes privés de café []

2 réflexions au sujet de « Week End prolongé à Sopot »

    • Hello Nat,
      Chez nous, ROUGE est bien installé…du coup, BLEU aussi pour en limiter les effets négatifs !
      J’avoue que ca me fait plaisir lorsque je réalise qu’ils ont compris et intégrés les règles…ce qui ne les empêche pas de les transgresser parfois !
      Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *