Films et photos : mes travaux d'Hercule

Parmi les travaux d’Hercule familiaux, il y a le rattrapage du retard de classement de films et photos.
Dans beaucoup de familles, les films et les photos s’accumulent sur les ordinateurs ou sur des mini cassettes sans être exploités.
Chez nous, le classement est à jour et les photos et films numériques font l’objet de sauvegardes régulières. Toutefois, depuis Janvier 2006, date de mon départ en Inde, je me promets de monter les films de notre saga familiale qui a démarré avec la naissance de Tristan.

Je n’ai quasiment rien fait, à part le film de Bali/Singapour et les films de l’école  (ici et ) malgré mes bonnes intentions.
Récemment, Marco a récupéré un camescope mini DV (le notre étant cassé depuis 2008) qui lui  permis de numériser toutes nos bandes mini DV (de 2001 à 2008).
Une fois qu’il a eu terminé cette numérisation, je n’avais plus d’excuses pour ne pas monter les films.
La tâche me paraissait titanesque : comment réaliser ce travail alors que je n’avais pas été fichue de le faire en cinq ans ?
Sur les précédents films, j’ai calculé qu’il m’avait fallu en moyenne une heure de travail pour réaliser une minute de film. Le calcul est simple : un film d’une heure équivaut à soixante heures de travail !!
J’ai réfléchi à une méthode afin ‘d’industrialiser le process’ et gagner du temps … je me suis lancée.

Ainsi, en quinze jours pendant les vacances de Noël, j’ai rattrapé trois ans de films et photos, réalisant les films de trois saisons de notre vie :

  • Saison 2001 :
    En attendant Tristan,
    Et Tristan parut,
    Les trois Noëls de Tristan
  • Saison 2004 :
    En attendant Baptiste,
    Et Baptiste naquit
  • Saison 2005 :
    La livraison de Vincennes,
    Un été cool,
    Dernier trimestre en France.

D’un point de vue technique, je me sers du logiciel Corel Video Studio 12 qui est extrêmement facile à utiliser (intuitif) pour les films familiaux. Ce même logiciel permet de créer un DVD avec des menus.

ATTENTION :  si vous voulez vous lancer dans une telle aventure, il faut vous assurer que votre ordinateur dispose d’une capacité disque importante et d’un processeur rapide…et surtout, il faut être extrêmement bien organisé dans la gestion des fichiers, répertoires, etc… C’est clé dans la rapidité de montage !

D’un point de vue psychologique, j’ai trouvé cette aventure extraordinaire : j’ai revu des visages du passé et surtout les garçons se sont découverts tous petits ! Ils se sont vus cinq minutes aprés leur naissance!!
Cette découverte a vraiment changé le regard qu’ils portaient sur eux-mêmes et sur nous (leurs parents).

Le changement est extrêmement perceptible chez Baptiste qui a gagné une confiance en lui non négligeable.
Quant à Tristan, la vision des films a changé sa relation à mon égard.  Alors qu’il regardait le film de sa première année, il m’a serré dans ses bras et m’a dit avec émotion : « Oh Maman, tu es la meilleure Maman du monde ! »
Ce à quoi Baptiste a répondu, très logique : « Comment tu peux le savoir, tu n’as pas essayé toutes les Mamans du monde, hein !! »

La conséquence, c’est aussi que les garçons sont ravis de filmer eux-mêmes certains épisodes de nos voyages car ils comprennent, maintenant, à quoi ces films vont servir !

Tristan m’a même demandé : « Maman, est-ce que je pourrai montrer ces films à mes enfants quand je serai grand ? Et est-ce que tu pourras m’apprendre à faire les films lorsque j’aurai quinze ans ? »

Parents qui me lisez, voici mon conseil : il s’agit certe d’un travail titanesque mais le résultat est émotionnellement extraordinairement gratifiant.
Et en structurant le travail en ‘mini gestion de projet’, vous aurez l’impression d’avancer …

J’ai calculé qu’en travaillant un peu tous les soirs, je pouvais boucler les sept années restantes d’ici début Juin 2011.

Nos parents recevront d’ici quinze jours dans leurs boîtes aux lettres les trois saisons déjà terminées.
Ceux qui sont intéressés par certaines saisons peuvent nous le faire savoir (par exemple, je pense à Nat qui pourrait être intéressée par les saisons où elle apparaît avec sa fille)

3 réflexions au sujet de « Films et photos : mes travaux d'Hercule »

  1. Bonjour Aurore,

    Tu as mille fois raison de faire des films et de les monter. Pour les enfants c’est quelque chose de fantastique à regarder et à transmettre ensuite à la prochaine génération.

    Je dispose d’un film où je me vois naître : c’est une sacré expérience ! Chapeau à mon Papa qui a fait ce travail en 1958. Il fallait l’oser ! C’était du 8mm (muet). J’ai trouvé une boite à Paris qui numérise les film depuis n’importe quel support : 8mm, 16mm, cassette VHS, etc.

    J’ai donc aussi une petite expérience sur le montage de films. Je suis 100% d’accord avec toi : c’est incroyablement chronophage. Depuis ce jour mon regard sur les réalisateurs et monteurs a beaucoup changé. Tu as fait le calcul toi-même. Un film de une heure prend …. une éternité à monter.

    J’utilise un Mac, disque 0,5 TB, 2 Giga de RAM. Sans cette puissance, le système « rame » et moi je m’arrache les cheveux. J’ai aussi utilisé un PC. C’est pas plus lent ou plus rapide. Il te faut un bon logiciel, de la puissance et de la mémoire.

    Tout comme toi, j’ai un stock de cassettes qui représente un travail qui occupera toute ma retraite si je veux faire le boulot correctement. Depuis cette expérience je filme différemment : avant c’était « je filme n’importe quoi n’importe comment, je rattraperai le tout au montage » ; maintenant c’est : « chaque minute de soin apporté à filmer c’est une heure de gagnée au montage ».

    Je donne également la caméra à mes enfants qui bien sûr adorent filmer. Moi j’apprécie surtout de voir comment ils voient le monde. C’est pas toujours ce à quoi on s’attend. Passé les premiers instants où je lutte contre la nausée (ça bouge beaucoup) je constate qu’ils s’intéressent à des détails, des personnes ou des angles de vue originaux. Moi ça me plait beaucoup.

    En tout cas bravo pour ton travail ! Bon courage et persévère, ça en vaut vraiment la peine.

    Bise,

    Jannik

  2. Hello Jannik,

    Je suis preneuse des coordonnées de la boite qui numérise les supers 8 : mon papa a des kilomètres de super 8 qui datent de mon enfance.
    Je pense qu’il à du filmer à partir de mes 5 ans !

    Marco a déjà numérisé, il y a quelques années, un film où il avait 10 ans!
    Il a monté le film (muet et en noir et blanc) en le mettant en musique ! C’est génial de pouvoir montrer cela aux enfants et qu’ils voient leurs arrières grands-parents qu’ils n’ont jamais connu !!

    Bises

  3. Hello Aurore,

    Voici la société qui a numérisé mes films: http://www.transfertfilm.fr/

    Je leur ai donné une trentaine de bobines (en trois fois, par prudence) et le résultat est excellent. Au premier envoi j’ai prié le ciel que tout ce passe bien car je ne disposais bien entendu pas de copies des films. Mais aucune inquiétude à avoir, tout est parfait.

    Un petit conseil: si on souhaite retravailler les films numérisés, demander un format de DVD compatible avec les logiciels de montage vidéos. Sinon, le format est celui du lecteur de DVD, prêt à l’emploi, et le reconvertir en format PC peut prendre du temps.

    Voilà, bonne chance et bonne vidéos à toutes et à tous

    Jannik

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *