Les travaux, c’est parti !

Le gros avantage du retour en France, c’est que nous serons chez nous (je veux dire dans notre appartement). Nous pourrons donc faire ce que nous voulons et peindre les murs comme il nous chante. Nous avons donc décidé de faire quelques travaux avant de rentrer. J’ai comme l’intuition que je suis repartie pour une série d’aventures rocamblesques.

Je passe sur le détail du casting, à distance, d’entreprise générale de rénovation … Un bel exercice de lâcher prise pour moi !

Aujourd’hui, je voulais juste exprimer le grand moment de solitude que j’ai eu lorsqu’un expert, mandaté pour inspecter un problème de dégat des eaux dans le salon, m’a expliqué, au téléphone, que les isolants entre les terrasses et l’intérieur étaient des isolants de type « air » et non de type « eau » et qu’il fallait tout refaire sous peine d’avoir des infiltrations à répétition. Et d’ajouter : « je ne comprends pas qu’un immeuble ait pû être livré avec de telles malfaçons! »

Puis le lendemain, j’ai eu un nouveau moment de solitude lorsque l’artisan entrepreneur m’a envoyé un mail avec un devis complémentaire car, suite à la dépose des carrelages dans les salles de bain, il s’est aperçu que les murs étaient en train de tomber en poussières; en effet les cloisons des salles de bain, notamment derrière la douche étaient des cloisons en placoplatres normales et non en matériaux hydrofuges !
Bref, il faut tout casser et remonter une cloison…

Voilà la tête des deux salles de bain ce soir :

Resized_20160509_154448La bonne nouvelle, c’est qu’ils ont balayé et qu’ils ont l’air de travailler proprement !

Ps  pour Nelly : j’ai bien peur que la salle de bain ne soit pas prête pour mon passage à Paris, Jeudi prochain !!

Marie Curie

Marie Skłodowska est née le 7 Novembre 1867. C’était hier l’anniversaire de sa naissance.
C’est sans doute la polonaise la plus connue dans le monde. Bien que naturalisée française, elle est restée fidèle à ses origines polonaises jusqu’à sa mort.
MArie CurieAvec Frédéric Chopin et le pape Jean Paul II, elle est parmi les personnages dont les polonais sont le plus fiers.

Isola 2000 (la suite)

Hier, Mercredi, nous avons eu un petit coup de fatigue sur les pistes et avons donc fait une petite journée : seulement 3h00 sur les pistes !
Nous avions tous les jambes en guimauve, ce qui n’a pas empêché Tit de nous faire son show, le soir, et de trouver une utilisation fort créative pour les coussins de Lætitia!

Tristan PopovAujourd’hui, nous avons retrouvé la forme… Surtout moi : lorsque les garçons ont voulu arrêter le ski à 16h30, j’étais furieuse et voulais continuer mais personne n’a voulu me suivre pour une dernière descente. Pffft, des petits joueurs !!
En plus, ces mauvaises langues disent que c’est normal que je ne sois pas fatiguée car je m’économise sur les pistes en descendant très lentement1 et que « on passe notre temps à t’attendre ! »
C’est sur que je ne vais pas toujours tout droit, comme Monsieur Baptiste, ou que je ne saisis pas toutes les opportunités de faire du hors piste, comme Monsieur Tristan …N’empêche que moi, toute lente que je suis, j’ai fait une noire ce matin et trois rouges …Et les petits kamikazes ne sont toujours pas capables de me suivre sur de tels parcours … Et oui, les gars, il va encore falloir travailler un peu la technique et apprendre à planter les carres dans la pente !

Petite pause devant la ferme (un endroit fabuleux qui sent bon le caca de vache et où on trouve des bons produits artisanaux)

Pause devant la fermeToujours en pauseCeci dit, les garçons font des progrès énormes et Tristan continue à nous impressionner avec son style très personnel! En plus il a beaucoup de puissance.
Il semblerait que le ski lui permette d’exprimer certains aspects de sa personnalité qui sont plus dur à mettre en œuvre dans la vie de tous les jours: prise de risque maximale et dépassement de limites (ex : hors piste)
Marc a du se fâcher et empêcher Baptiste de suivre Tristan hors pistes car il a moins de technique et ne peut pas encore passer partout …Et Baptiste, qui était resté avec moi sur la piste normale, a fait une mini colère et a décrété : « Papa m’empêche de faire des choses rigolotes. C’est comme si j’étais en prison! »
Un peu excessif, Mister Baptiste !! Patience, bonhomme, bientôt tu pourras aller où tu veux !

  1. avant-hier, j’ai imité Baptiste et j’ai voulu faire « MadameJeVaisToutDroit » et je suis rentrée en collision avec une petite fille… []