KAPLA

Cliquez pour agrandir

Faire sa liste au Père Noël s’est avéré compliqué car Baptiste n’avait pas d’idées. Je lui ai alors proposé de faire un brainstorming avec ses copains et il est rentré de l’école ravie en me disant : « je veux des KAPLA ».
J’ai ainsi découvert ce jeu (que je regrette vivement de ne pas avoir connu plus tôt).

Bref, si vous avez des enfants, précipitez-vous sur ces merveilles!
Si nous devions partir sur une île déserte pour y vivre pour toujours et ne pouvoir emporter qu’un seul jouet… et bien nous emporterions les KAPLA !

D’abord, c’est un produit fabriqué en France, en pin des Landes… Forcément, je suis ravie. Ce n’est pas un p***** de produit Made in Merdia, fabriqué par des esclaves! C’est un produit sain qui sent bon le bois, inventé par un hollandais.

Avec KAPLA, vous devenez un bâtisseur de l’éphémère.
Mes garçons construisent des forts dans lesquels ils font intervenir leurs vieux soldats en plastique ou leurs figurines lego ou bien leurs playmobils… Bref, ils réinventent leur univers de jeu pendant des heures, se réapproprient d’anciens jouets… Soudain le fort s’écroule et il est alors temps de reconstruire avec les centaines de petites planchettes.

Je vous livre le contenu de la page d’accueil du site KAPLA :
« KAPLA a vu le jour lors de la construction d’un château en pierre dans le midi de la France.
Il est le fruit de mon expérience de bâtisseur.
Nous avons tous joué avec des cubes en bois, mais KAPLA, fondé sur un seul module, s’avère le plus apte à tout construire sans point de fixation.
Maîtrise du geste, Maîtrise de soi. Notre société ignore trop que l’intelligence et les mains vont de pair pour réaliser l’équilibre et l’harmonie de l’homme.
Tout en introduisant l’enfant dans le monde de l’art, KAPLA stimule la créativité, les capacités de concentration, l’ingéniosité et les facultés d’adaptation que la vie exige de chacun.
En construisant, on se construit soi-même »

Vous pouvez aussi consulter la page qui explique la valeur pédagogique de ces petites planchettes ou tout simplement lire l’histoire de leur création.

Je suis fascinée par le temps que les enfants peuvent passer sur ces constructions sans jamais se lasser, par l’imagination dont ils font preuve.

Initiation au fusain

Je cherchais depuis longtemps, à Saint-Raphaël, un cours de dessin. Et tous les étés, je trouvais porte close.
Et bien, j’ai enfin trouvé une prof bien sympathique, rue des artistes (tout près de la médiathèque).
J’ai pris un cours particulier pour Baptiste (et il a voulu y aller avec Tristan). La séance a duré 2 h 00 et, lorsque je suis allée chercher les garçons, je n’ai même pas vu leurs œuvres car je croyais que c’était le travail des adultes qui viennent au cours du soir.
J’ai mis quelques minutes à percuter que les natures mortes au fusain avaient été réalisées par mes artistes en herbe !

La prof, Emma, était ravie car ils avaient été particulièrement sages et concentrés.
Les garçons ont apprécié cette séance et veulent y retourner en Avril : Emma leur apprendra des techniques pour faire des BD et un peu d’aquarelle.

J’ai acheté des fusains pour les garçons qui croquent désormais tout ce qu’ils voient.
J’espère qu’ils vont m’apprendre !

Pour les intéressés, voici les coordonnées :
L’atelier d’Emma, 7, rue Safranié 83700 Saint Raphaël
Contact :  06 71 99 46 03
Plusieurs ateliers pour adultes sont proposés (avec des animateurs différents) : peinture, dessin, modèle vivant, architecture, techniques d’encadrement, sculpture et poterie.
Pour les enfants et les ados, des cours sont proposés le Mercredi.
Des stages enfants à l’éveil artistique sont proposés pendant les vacances scolaires.

Nouvelle forme de créativité

Attention, pour ceux qui me connaissent bien, accrochez-vous au pinceau, vous allez tomber de l’échelle !

En effet, ce midi, j’ai inventé un plat ! Etant donné mon peu d’intérêt pour la cuisine et l’application que je mettais, depuis des années, à ne jamais cuisiner, cet évènement relève du miracle.
Bon, il faut dire que comme je suis devenue végétarienne, je dois faire  un effort pour réinventer des plats au quotidien!
Et puis Baptiste doit remonter son niveau en fer et diminuer l’acidité dans son corps (pour aider à la guérison de sa hanche), je déploie donc des trésors de créativité pour lui faire manger du vert… A midi, c’était « épinards »1

  1. Mélangez trois ou 4 oeufs dans un bol avec 450 gr d’épinards et assaisonnez
  2. Versez dans des moules type « mini quiche » (j’utilise des flexipans- Guy Demarle)
  3. Mettez au four 10 mn à 180°C
  4. Lorsque la texture est ferme, posez des palets de chèvre à griller sur les épinards
  5. laissez dorer 5 mn…et c’est prêt !

Comme il me restait un peu de riz complet (raté et gluant), j’ai fait des boulettes de riz enrobées de zaatar et j’ai fait revenir dans la poële.
J’ai décoré avec un peu de sauce pesto et du basilic … Et voilà !!

Ce soir, j’utilise des restes de légumes au wok que je vais enrober dans une feuille de riz …et cela nous donnera des rouleaux de printemps aux restes  + concombre et hommous en plus.

Avec les fruits rouges qui étaient en train de se perdre, j’ai fait un coulis délicieux avec un jus de citron (pour conserver)… Et nous nous régalons de fruits recouverts de coulis « fait maison ». On peut ajouter une goutte d’huile essentielle de citron ou de petit grain bigarade dans le coulis ….

Je suis trés fière de ma nouvelle créativité culinaire et de ma façon de recycler les restes …Un exploit inespéré !

  1. qui d’ailleurs ne sont pas riches en fer… Mais bon les gars passent le repas à chanter « I am Popeye the sailorman » et c’est sympa! []

Un superbe blog de cuisine

Alors que je cherchais des informations au sujet de la mélisse (qui pousse dans mon jardin et que je ne sais pas comment utiliser), je suis tombée sur ce blog.
Je suis une fan des produits Guy Demarle (même si je cuisine peu, ces produits ont changé ma vie …Et je fais enfin des dîners honorables et pas ratés, ce qui est un exploit lorsqu’on connait mon peu d’intérêt pour les fourneaux! On pourrait presque croire que je cultive volontairement le style ‘cuisinière nullissime ».)

Bref, j’ai trouvé ce site, proposant une multitude de recettes Demarle, bien fait, trés bien organisé et proposant de superbes photos et idées originales et souvent simples.
Je partage donc avec vous!

Jetez également un coup d’œil au ebook. Une ronde fabuleuse de desserts légers!
Dés que je trouve de l’agar agar, je teste les fraises en gelée d’hibiscus  !

Crédit photo : blog de Cuisine Plurielle

Photographe en herbe

Tristan a découvert la fonction « feu d’artifice » de mon appareil1.

Il est allé dans sa chambre, dans le noir, avec un lampe de poche et a réalisé des expériences photographiques.
Le résultat en image :

  1. je ne savais même pas que cette fonction existait ! []