Cartons

En passant

Hier, nous avons mis une bonne claque aux cartons : plus de 6h00 de tri/rangement/ Mise en cartons!
Autant dire que nous étions un peu fatigué le soir.

L’avantage, c’est que nous avons terminé de trier toutes les zones sensibles… Maintenant, même si je ne termine pas les autres zones avant de partir en vacances, c’est Ok !

 

Geekeries

2014-Geek-PèreFilsDepuis plusieurs mois, la société de Marco a changé ses standarts : exit Blackberry, welcome SAMSUNG GALAXY NOTE 3.
Marco était l’un des dernier à avoir résisté et à avoir conservé son BB … Il savait que les semaines étaient comptées pour son fil à la patte outil de travail; il a décidé de basculer sur le Galaxy Note pendant l’été pour avoir le temps de le prendre en main.

Voyant ce nouveau joujou,Tristan et moi avons accouru comme des fauves en hurlant : « tu me le donnes, tu me le donnes ». Marco : « non c’est mon nouvel outil de travail… Je n’ai plus de blackberry« . Déception chez Tit et moi qui pensions, au début, qu’il l’avait acheté pour nous et que c’était un cadeau car il n’est pas du genre à avoir ce type de téléphone!

C’est là que les fous rires ont commencé : après 10 ans de BB, Marco était juste incapable de se servir d’un Samsung. Le connaissant, il va vite s’adapter car il a été pionner sur les dinosaures type PSION, QTEK, etc..
Heureusement, Marco s’est découvert un prof particulier : Tristan qui pourtant n’a jamais eu de Galaxy (mais qui a une tablette Samsung), a tout de suite montré les fonctionnalités de base à son père.

Ce matin, les deux compères geekent depuis leur réveil; Tristan conseille les applis qui pourraient convenir et lui montre les fonctionnalités.
Lorsque je suis arrivée, il disait à Marco : « Tu vois, tu es dans ta voiture et tu veux connaitre la météo, tu demandes à ton téléphone « What is the weather today in Warsaw? et ton téléphone te répond ! »
Rapidement, Marco s’est enquit de savoir où étaient stockées les données enregistrées sur ce smartphone (Marco fait une allergie au Cloud; ca le rend dingue que les gens ne sachent pas où sont stockées leurs données).

Bref, le week-end promet d’être technique! Et Marco aura rapidement découvert des tas de choses que l’utilisateur lambda ne connait pas sur ce téléphone .
Et quand il sera au top sur le sujet en terme de sécurité, je basculerai peut-être …

Baptiste en colo

En passant

Baptiste est parti Samedi matin à 6h30 avec son ami Dimitri (qui est revenu de Suisse pour passer 15 jours avec ses anciens amis de Varsovie).

Les nouvelles de Samedi : 

Nous sommes arrivé a l’heure prévue a Sułwaki, puis un autocar nous attendait pour faire les derniers kilomètres jusqu’au site. Tout le monde a dévoré la « kotlet schabowe  » avec des frites qui étaient au menu. Ensuite mise en place des enfants dans les chambres, avant les premiers coups de pieds dans le ballon. En soirée, c’était Frisbee et pétanque.
Tout le monde va bien et le temps est très agréable.
Bonne nuit, a demain sur le blog.

Les nouvelles de Dimanche :

Après la journée du voyage, la nuit a été reposante. Le matin était au programme une séance de foot, puis la première baignade dans une eau fraiche. Une partie de water-polo pour les plus courageux a été effectuée. Avant le repas nous avons eu l’arrivée du dernier participant (Romain).
Après le repas, il y a eu le nettoyage des chambres, les enfants y ont mis beaucoup d’application c’était presque parfait. L’après-midi était consacré aux premiers tournois de tennis de table et de badminton. En soirée une petite pluie orageuse est tombée.
Voila les enfants vont bien.
A demain 

Les nouvelles sont accessibles sur un site (j’ai transmis les codes aux papis et mamies. Pour les autres, vous pouvez me demander).

Et ca fait toujours plaisir à Baptiste de recevoir des nouvelles par la poste; si vous voulez lui écrire, demandez moi son adresse, je me ferai un plaisir de vous la communiquer.

Préparation de cartons

En passant

2014 Tit et les cartonsLes cartons ont été livrés hier pour préparer le déménagement.
Et aujourd’hui, dernier jour d’école, Tit est rentré très agité! Il a commencé à énerver tout le monde dans la maison …Et je me suis dit : « STOP, on ne va pas commencer les vacances comme ca ! »
Réflexion  rapide …Idée lumineuse.

Je suis allée voir Tit et je lui ai demandé de monter les cartons (c’est à dire transformer un truc plat en un contenant qui ressemble à un carton solide prêt à être rempli).
Voilà plus d’une heure que je n’entends plus Tit; j’ai juste le son de sa musique dans le salon …et je viens d’aller voir.
En fait, Tit ne fait pas des cartons; il construit un château.
Avec beaucoup de talent, il a transformé une activité pénible en une activité passionnante.

2014 Tit gardien du chateau
2014 Déménagement

Bon, je sens que ca être difficile de négocier de prélever des cartons dans les murailles de son château … Je vais sans doute commencer par démanteler ce contre-fort.

DSC_0580

 

Finalement, avec une bonne idée et un enfant créatif, c’est facile de préparer un déménagement.

 

Bye bye Nono

2014NonoBaptCette rubrique n’a jamais aussi bien porté son nom : « famille et amis » !
Noam, c’est le meilleur ami que Baptiste ait jamais eu. À mes yeux, Noam fait aussi partie de notre famille.

C’est l’histoire de deux petits bonshommes qui, pendant trois ans, ont regardé dans la même direction et fait la route ensemble, promenant leurs regards malicieux et complices  : CE1 avec Tiphaine, CE2 avec Olivier et CM1 avec Agnieszka.

Ils avaient même développé un langage codé qui leur permettait de communiquer par signe, en classe, discrètement.
Ils auraient presque pu vivre dans un monde à part, enfermés dans leur bulle peuplée d’idées, de dessins bizarres et de jeux complexes dont les règles n’étaient compréhensibles que par eux deux.

Je m’étais beaucoup attachée au regard espiègle de Noam, à sa tchatche et à sa façon de tout argumenter, discuter, rationaliser. Nous avions de grandes discussions sur la vie, l’intelligence, le monde, l’écologie. J’adorais ces conversations avec Bapt et No qui tantôt me menaient au fou rire, tantôt me désarmaient par leurs logiques incroyables.

Les yeux de Noam

Regard Baptistien

Pour moi, aujourd’hui, c’est aussi un peu comme si un enfant adoptif quittait ma maison.
À bientôt mon Nono. Nul doute que nous viendrons te voir, près du delta du Mekong!

Fan de foot

Vous aimez le foot, vous supportez l’équipe de France ?
Et-ce que vous connaissez-vous Max le supporter ?

Je l’ai découvert grâce à Marco !
Bon c’est de l’humour de supporteur …

#3 : pourquoi la France va gagner la coupe du monde (la fin est débile mais m’a fait pleurer de rire!) :

Aznavour à Varsovie

AZNAVOUR-VArso-2014J’y étais … au premier rang, j’aurais presque pu le toucher et j’ai croisé son regard !

Le concert reporté de Lodz a eu lieu ce soir au Palais des Congrès (dans le Palais de la Culture).

Extraordinaire Charles Aznavour qui du haut de son mètre 63 et de ses 90 ans dégage une énergie incroyable !
Je m’attendais à voir un chanteur un peu fatigué : que nenni! Il a la pêche, il plaisante (en anglais) avec le public, fait des blagounettes et s’éclate sur chaque chanson.
En début de spectacle, il nous a dit « I’m 90 years old, I wish I could say I’m 90 years young »

1h30 sur scène sans même boire un verre d’eau, menant d’une main de maitre son orchestre et même le public. J’ai été fascinée de voir à quel point, juste avec un mouvement de doigt ou de main, il dirigeait plusieurs centaines de personnes. Lorsqu’il voulait que le public tape dans les mains, il faisait un petit mouvement et toute la salle suivait, comme un seul homme, et d’un simple geste il nous faisait baisser le volume.
C’était émouvant, fascinant, enthousiasmant, incroyable… Bref, vous l’aurez compris, je suis à cours de mots !

A la fin, alors que la salle enthousiaste réclamait un rappel et qu’un groupe de Frenchies et moi hurlions « Charles, la Mama« , il a dit en rigolant : « je ne vais pas pouvoir contenter tout le monde. Si je chante toutes les chansons demandées, je vais mourir …Et je suis bien trop jeune pour mourir! » Et il nous a chanté la mama.

Superbe leçon de vie et d’énergie.
Quand je serai vieille, je veux avoir la même pêche et le même enthousiasme que le grand Charles !

Je n’ai qu’un seul regret : ne pas avoir amené Tristan (à qui j’ai chanté pendant des mois, au dessus de sa poussette, la Bohême) et Baptiste !