Dessin dédicacé

Baptiste est revenu enthousiaste de l’école : Michel Piquemal est passé dans leur classe!
Vous pouvez suivre les préparatifs et le débat sur le compte twitter de la classe.
Baptiste a dessiné ce que l’auteur racontait : c’était l’histoire d’un papillon qui rêvait qu’il était un homme ou bien le contraire…
Et l’auteur a dédicacé le dessin de Baptiste qui a ramené cette signature telle un trophée!

2015-05-dessin-Piquemal

Marco toujours champion

En passant

Marco a participté à une petite course charitative ce week-end : 5 km en 25 mn avec la côté de Lazienki  à 15% sur 400 mètres.
Il était trés fier car, malgrè son âge, il a terminé second de sa société.
Le premier est toujours un VIE de 23 ans qui est un ancien décathlonien … Mais Marco est fier de terminer devant des collaborateurs qui ont 10 ou 15 ans de moins que lui.

Moi aussi je suis fière de lui.
La prochaine course, je la cours avec lui!

Wieliczka : descendre dans la mine

Notre premier jour à Cracovie, nous avons commencé par la visite de la mine de sel de Wieliczka, inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco.
C’est la visite la plus impressionnante que nous ayons fait en Pologne. Si vous ne deviez voir qu’un seul site dans ce pays, je vous recommanderais cette mine !

En route pour la descente sur 9 niveaux et pour les 300 km de galeries.
Je vous rassure, nous n’avons exploré que 10 km !
Si vous avez le vertige, ne vous penchez pas au dessus de la rampe d’escalier !
2015-04-CracovieJ1-WieliczkaJe vous présente ci-dessous la Princesse Kinga, sculptée dans le sel (comme toutes les statues et représentations de cette mine! De véritables oeuvres d’arts à chaque détour des galeries!)
Selon la légende, c’est à elle qu’on doit la découverte de cette mine.
En effet, cette jeune princesse hongroise reçut du prince polonais Boleslas une bague de fiançailles. Elle la laissa tomber maladroitement dans un puits, à proximité d’une mine de sel que lui avait offerte son père, juste avant qu’elle ne se mette en route pour ses noces. Un peu avant de parvenir à Cracovie, après un long voyage fatiguant, le cortège s’arrêta une dernière fois. Ne trouvant pas suffisamment d’eau pour désaltérer ses gens et ses bêtes, la princesse ordonna de creuser un puits. Elle se trouvait alors près du village de Wieliczka. L’un des hommes, en creusant, sentit qu’il atteignait quelque chose de dur: il remonta un gros bloc de sel, à l’intérieur duquel scintillait la bague de fiançailles perdue…

2015-04-Cracovie-J1-Kinga

Allez, en route pour la visite! Suivez-nous :2015-04-J1-Cracovie-Wieliczka-1Comme vous pouvez le voir, les galeries sont constituées de bois et de murs et sols en sel !

D’autres photos et articles à venir….

Escapade de Pâques à Cracovie

Ce week-end de Pâques a été l’occasion d’une escapade de quatre jours à Cracovie. Nous y étions déjà passés en 2012 mais nous étions arrêtés seulement deux heures!

Nous voilà arrivés au Novotel en centre ville…

2015-04-Cracovie-J1-Hotel… Où nous profitons pleinement de la piscine, du jacuzzi et du sauna après les visites !

2015-04-Cracovie-J1-PiscineA suivre : la mine de sel de Wieliczka, la ballade au centre ville, un coup d’oeil au chateau de Wawel, le quartier juif de Cracovie et la visite du camp d’Auswitch/Auschwitz((Choisis ton orthographe selon ton pays. A noter que la ville où se trouve les camps s’appelle Oswiecim)) (là, c’est parce que Marco a insisté car Baptiste a dit : « je ne comprends pas pourquoi on fait des endroits pour se souvenir des gens qui sont morts et qui ont été malheureux. On devrait faire des musées que pour les choses heureuses1 » )

 

 

  1. les amateurs d’ennéagramme apprècieront l’expression du type de Baptiste []

La tirade du soir, By Baptiste

En passant

Hier, nous avions la phrase du jour par Tristan…Et ce soir, dans la voiture ça a été la colère de la semaine.
Baptiste discutait tranquillement avec son copain, que nous ramenions du foot. Le copain le félicitait de son score au rallye Maths (Baptiste avec son équipier a fait le meilleur score de toute l’école sur les niveaux CM2/6eme). Baptiste lui a alors répondu :

« tu sais pour moi, les maths c’est facile. J’adore. Faire des maths ou jouer, c’est pareil pour moi.« 

Le copain lui a alors demandé s’il n’aimait pas une matière et, là, Baptiste s’est emporté :

« Le Français!! Non mais c’est totalement nul le français. Je suis Français, je parle français couramment. Tu m’entends là? Je parle, hein ? Je parle couramment … Alors POURQUOI est-ce que je dois apprendre une langue que je connais déjà et que je parle bien? POURQUOI? Ca ne sert à rien. Hein pourquoi j’apprends l’imparfait et le passé simple?  C’est trop nul!! ».

J’ouvris alors la bouche pour répondre et Baptiste, rageur, ne me laissa pas le temps d’exposer mes arguments et s’emporta vivement :

« de toutes façons, je ne veux pas être écrivain; donc je n’écrirai pas au passé simple! Y’a que dans les livres que tu trouves du passé simple! Je n’aurais jamais à m’en servir ».

Le soir, à table, j’ai raconté la tirade à Tristan qui a commencé à expliquer à Baptiste en quoi le français était important.
Baptiste, complètement remonté, lui a alors rétorqué:

« Tu as des arguments de parents! Tu es du côté des parents et des professeurs.  Tu t’es fait embobiner par leur discours! »

Tristan s’est mis à réfléchir puis s’ est tourné vers moi et a déclaré:

« de toutes façons, Bapt et moi, nous serons scientifiques alors ça ne sert effectivement à rien d’apprendre le français. Il a raison ».

Moi, exaspérée :

« ah oui, vous serez scientifiques?! Ben les scientifiques, ça écrit des rapports pour présenter leurs travaux… Imagine que tu expérimentes un vaccin et que tu doives rendre compte de ton expérience. Ca pourrait donner : « en ce 17 Mai 2050, j’injectais le vaccin à la souris qui mourrut sur le champs! Le vaccin avait été mal dosé!
Ben tu seras comme un crétin si tu ne sais pas utiliser l’imparfait et le passé simple! Tu ne pourras pas présenter tes travaux »

Du coup, Tristan qui veut inventer des protèses bioniques, s’est ravisé. Il va continuer à apprendre le français !

Et puis l’imparfait et le passé simple sont aussi utiles pour écrire des blogs (quoique quand je me relis, je me dis que j’ai sérieusement besoin de revoir la concordance des temps!)

… J’éteignis1  mon ordinateur et partis faire un calin de « bonne nuit » aux garçons…

  1. et pas j’éteindis, hein Bapt? []